Réseau International des Juristes Africanistes (RIJA)
Réseau International des Juristes Africanistes (RIJA)

Mission

Le RIJA regroupe des juristes, praticiens et chercheurs du monde entier, ayant en commun l’intérêt qu’ils portent à l’Afrique. Il s’agit précisément d’un réseau leur permettant de se rencontrer et d’échanger sur l’actualité juridique en Afrique.

Le RIJA poursuit également des actions tendant à la promotion et à la valorisation du droit en Afrique via l’organisation de tables-rondes, de conférences et de colloques. Il assure par ailleurs la publication de notes et articles scientifiques portant sur le droit et/ou l’Afrique en général.

Le RIJA c’est aussi : participer à des tables de négociations ; assurer des fonctions de conseil, notamment en apportant concours aux juristes africanistes ; et organiser des événements afin de diffuser et promouvoir des valeurs propres à l’histoire et à la culture africaines.

Aux termes de l’article 2 des Statuts, le Réseau International des Juristes Africanistes (RIJA) a pour mission de :

  • Regrouper tous les juristes, praticiens et chercheurs du monde entier, sur les potentialités du droit en Afrique, en tant que vecteur de développement ;
  • Permettre aux juristes du monde entier portant un intérêt à l’Afrique de se connaitre, se rencontrer et échanger sur l’actualité juridique en Afrique ;
  • Poursuivre toutes actions tendant à la promotion et à la valorisation du Droit en Afrique ;
  • Servir de plateforme scientifique propice à la diffusion du Droit en Afrique, à l’organisation de tables-rondes, conférences, débats et colloques ;
  • Assurer la publication de notes, articles et tout autre document scientifique portant sur le Droit et/ou sur l’Afrique en général ;
  • Participer à des tables de négociations et assurer des fonctions de conseil ;
  • Diffuser et promouvoir des valeurs propres à l’histoire et à la culture africaines notamment par le biais d’évènements, manifestations et engagements militants ;
  • Apporter aide et soutien aux juristes africanistes.